Samedi, un rendez-vous pour la joie

© Fotolia

Samedi, un rendez-vous pour la joie

« Venez faire un tour, vous allez rester quelques heures, j’en suis sûr ». Philippe Aubert, qui tient ces mots est IMC, infirme moteur cérébral. Il est le porte-parole d’un évènement majeur qui va se passer ce samedi 9 juin, dans une vingtaine de villes de France à l’initiative de l’OCH : La Nuit du handicap. Les personnes handicapées invitent chacun de nous à vivre un temps de rencontre festive : spectacles, animations, témoignages, danse, buvette, seront autant d’occasions de découvrir la richesse et la vitalité des talents des personnes porteuses de handicaps les plus divers : culturels, artistiques, sportifs, relationnels, spirituels, …

Philippe est un porte-parole atypique de la Nuit du handicap : il ne parle pas, ou plutôt, il ne parle qu’avec Jakson Sintina, son accompagnateur depuis 17 ans. Jakson épelle l’alphabet. Par clignements d’yeux et mouvements de tête, Philippe sélectionne les lettres, et au fur et à mesure, Jakson exprime de la façon la plus claire la pensée de son compagnon handicapé. Une complicité d’une étonnante efficacité : tous deux sont titulaires d’un master en sociologie, et créateurs d’une entreprise de coaching pour l’inclusion des personnes handicapées. Philippe et Jakson sont révélateurs de la richesse de relation qu’induisent souvent les personnes fragiles, quand les préjugés sont dépassés : la capacité d’avancer ensemble, en s’appuyant les uns sur les autres, dans une liberté et une confiance réciproque qui donnent vie : « La rencontre ne peut qu’enrichir les uns et les autres » affirment-ils avec force.

Précisément, c’est ce que permettra la Nuit du handicap samedi : la rencontre ! Et ça tombe bien, car un sondage réalisé par Opinionway pour la revue Ombres et Lumière révèle que nous sommes 74% à souhaiter passer plus de moments avec des personnes handicapées. Et bien n’attendons pas ! Samedi, nous allons pouvoir passer de bons moments ensemble, boire, manger, nous enrichir de tous ces talents qui se dévoileront au cours de la soirée, et nous réjouir. Philippe a raison, on y viendra faire un tour, 5 minutes, on y restera 5 heures, parce que la joie sera au rendez-vous. La joie bien agréable des plaisirs partagés certes, et surtout la Joie profonde et si simple promise par Jésus dans l’Evangile : « si tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles, et tu seras heureux »

Toutes les informations sont sur www.nuitduhandicap.fr. A samedi !

Philippe de Lachapelle sur Radio Notre Dame