Lutter contre l’épidémie en restant solidaires

Lutter contre l’épidémie en restant solidaires
© iStock

Lutter contre l’épidémie en restant solidaires

Comment être solidaire les uns avec les autres alors que les Français sont incités à rester chez eux ? Sur la radio RCF, de nombreux auditeurs et acteurs associatifs ont pu partager ensemble leurs élans de solidarité.

Parmi eux, Marie-Caroline Schürr, amie de longue date de l'OCH et auteur du livre Out of the box, la joie à roulette (éd. du Jubilé) et Florence Gros, responsable du service Ecoute & conseil de la Fondation OCH :

Nous sommes tous invités à faire preuve de créativité et d’audace. Et nous devrons aussi étouffer notre capacité à l’indifférence et trouver les moyens de se faire proche les uns des autres. 

Les familles vont être très sollicitées, et en même temps elles ne vont pas pouvoir assurer tous les suivis : psychomotricité, orthophonie, kiné, activités ludiques… Il va peut-être falloir faire quelque choix, selon ce qui leur paraît vital pour l’enfant. Et puis s’autoriser à laisser tomber certains combats. 

Dans les institutions, il y beaucoup d’initiatives pour ne pas abandonner les familles. Il faut que les familles n’hésitent pas à appeler l’institution pour rester bien en lien et voir ce qui est le plus important pour leur enfant. Il faut s’autoriser à appeler et à être conseillé par les professionnels qui ont l’habitude de suivre les enfants.

Pour retrouver l'intégralité de cette émission spéciale animée par Antoine Bellier, cliquez ici