Après nous quelle curatelle ? :

Pierre-Yves : Comment préparer l’avenir de notre fille, autiste Asperger, sous notre curatelle, et qui vit en couple aujourd’hui ? Nous sommes réticents à ce que son compagnon devienne le curateur et nos autres enfants sont bien éloignés.

L’avenir de votre fille vous soucie en vue du jour où vous ne serez plus à ses côtés. Avez-vous échangé sur ce sujet avec vos autres enfants ? Comment voient-ils l’avenir de leur sœur ? Se sentent-ils concernés ? Vous évoquez l’éloignement géographique mais savez-vous que la curatelle peut être confiée à plusieurs personnes, chacune agissant dans des domaines bien précis. Un élément de la fratrie, même éloigné, pourrait gérer les grandes décisions et une autre personne proche physiquement et extérieure à la fratrie, celles du quotidien. Si aucun de vos enfants ne souhaite assurer cette responsabilité, des mandataires (par exemple des associations de gestionnaires) s’en chargeront. Le juge des tutelles vous les indiquera. Par ailleurs vous exprimez des réticences quant au compagnon ; peut-être serait-il bon de les confronter avec les avis de la fratrie. Un autre regard vous permettra peut-être de prendre un peu de recul. N’hésitez pas à venir nous rencontrer pour en parler. Une équipe est à votre disposition.