Rendez-vous famille

abonnement ombres et lumière

Journée des Mamans d'une personne handicapée ou malade


Maman d'un enfant handicapé ©Y.d'Hérouville

Journée des mamans ayant un enfant malade ou handicapé 

Jeudi 10 mars, Jeudi 17 mars ou samedi 19 mars 2016 

Croire son bonheur possible 

Mamans, une journée pour 

  • prendre soin de vous 
  • déposer les réalités du quotidien 
  • partager vos questions 
  • retrouver confiance et élan

Horaire : 9h - 18h
Coût : 28 €

Télécharger le dépliant

Lieux :

Contacts par ville :

 

 

 

 

Voici le témoignage d'Elvire après une journée des mamans :

Je tenais à vous remercier de nouveau de m'avoir permis de découvrir cette journée des mamans mais aussi de m’avoir fait découvrir autrement une façon de vivre le handicap de Quentin. J’ai pris conscience que mon combat (bien sur celui de Seb aussi) c’est aussi le combat d’autres mamans et que nos doutes nos joies nos craintes et nos espoirs sont fait des mêmes moments de vies et que nous ne sommes pas seuls. J’ai pris conscience du chemin parcouru avec Quentin ces dernières  années et malgré les difficultés rencontrées je me sens fière d’être là où j'en suis aujourd'hui, et je me rends compte de l’énergie qu’il nous a fallu et qu’il nous faudra encore pour accompagner Quentin et les filles dans leur vie. Bien que notre douleur face à cette situation soit importante, je ne me suis pas sentie triste aujourd'hui malgré les sujets abordés, l’intensité des témoignages et les émotions fortes de la journée. Bien au contraire, je me suis sentie portée et je repars avec l’envie de continuer à avancer et d’aider encore plus Quentin. Je me sens ressourcée, pleine de motivations et prête à distribuer à ma petite famille l’énergie reçue aujourd’hui. Encore mille merci.

Le billet de Sophie Lutz, publié dans la revue Ombres et Lumière :

Vive les mamans !

Une étudiante en psycho me racontait avoir assisté à un groupe de parole de parents lors d’un stage dans un SESSAD : "Je me suis sentie privilégiée d’être admise à écouter ces personnes qui avaient accumulé une telle sagesse de vie, à travers leurs enfants handicapés. J’ai eu l’impression d’être enrichie au contact de personnes extraordinaires". J’ai la même impression quand je vais à une journée des mamans de l’OCH. Pourtant, il y a quelques années, j’avais peur d’être confrontée à trop de souffrances. La mienne me semblait déjà suffisante. Maintenant, je sais que je vais rencontrer des femmes d’expérience, certes parfois écrasées par les difficultés, mais pleines de ressources, dont la perspicacité sur l’être humain s’est affinée, qui ont des facultés d’adaptation étonnantes. Des femmes qui ont laissé tomber les faux-semblants, qui n’accordent plus tant de prix aux apparences. Des coureuses de fond qui tentent d’acquérir les techniques de l’endurance. Qui ont forgé leur propre définition de ce qu’est la réussite d’une vie. Qui connaissent la valeur des infimes progrès que personne d’autre ne voit. Qui peuvent entendre et comprendre beaucoup de choses. Comme elle était juste et m’a réchauffé le cœur, cette exclamation d’une femme sur Facebook : "On a tous besoin d’une maman d’enfant handicapé dans sa vie !" Beaucoup d’entre elles n’ont pas conscience du trésor qu’elles sont devenues. Pour leur famille, pour leurs amis, pour la société, et aussi pour elles-mêmes. Les papas, même chose, bien sûr !

Sophie Lutz, maman de Philippine,

15 ans, polyhandicapée, auteur de Derrière les apparences, Ed. de l’Emmanuel.

 

 

 

 

 

Contact :
mlbouchard@och.fr ou 01 53 69 44 30