Assurance-vie

Un contrat qui s’adapte à vous, modifiable à tout moment

Vous pouvez souscrire un contrat d’assurance-vie auprès d’un organisme d’assurance. C’est un autre moyen d’aider l’OCH après votre décès, qui ne nécessite pas la rédaction d’un testament.

Il faut désigner la Fondation OCH comme bénéficiaire du contrat.

Qu’est-ce qu’une assurance-vie ?

L’assurance-vie est un contrat d’épargne qui vous permet de constituer ou de valoriser un capital à votre rythme. Les banques, les assureurs et d’autres organismes financiers proposent différentes formules qui s’adaptent à vos besoins.

Après le décès, ce montant capitalisé est versé à l’OCH par la compagnie d’assurance, sans aucun droit de succession.

Montant

Il n’y a pas de montant maximal d’investissement.

Durée et fiscalité

Il est nécessaire de conserver votre contrat pendant au moins huit ans pour bénéficier des exonérations fiscales sur les plus-values.

Vous pouvez :

  • désigner la Fondation OCH comme bénéficiaire d’une assurance-vie, en stipulant son nom, Office chrétien des personnes handicapées, 90 avenue de Suffren, 75015 Paris,
  • transmettre ce contrat de votre vivant à la Fondation OCH : Vous donnez les instructions à l’organisme souscripteur pour que le bénéfice de l’assurance-vie soit versé à la fondation.
  • faire bénéficier l’OCH de votre contrat lors de votre décès :

Le capital et ses intérêts sont versés directement à l’OCH. Ils n’entrent pas dans le cadre de la succession, et ils ne donnent pas lieu à des droits de succession.

Une fois votre contrat ouvert, vous pouvez le modifier à tout moment et utiliser l’argent du contrat. Vous êtes parfaitement libre d’utiliser de votre vivant une partie ou la totalité de votre épargne si vous le souhaitez.

Pour une question sur ce sujet laisser un message à l'attention de Dominique Commaret