Amour conjugal en crise ?

Pierrette : Nous avons une amie dont le mari est bipolaire, et qui ne sait plus comment faire, le couple va mal, comment les aider ?

La première chose, c’est que votre amie ne reste pas seule dans ce qu’elle vit. Le quotidien avec une personne malade psychique est souvent compliqué, et il est nécessaire de trouver des soutiens, qu’ils soient professionnels et/ou amicaux pour se sentir accompagné dans ce qu’elle vit. Son mari est-il suivi médicalement ? Un traitement adéquat est nécessaire pour atténuer les effets de la maladie, arriver à stabiliser à minima les phases up et down de cette maladie. Avec un bon suivi médical, il est possible d’envisager aussi un suivi psychologique, peut-être personnel, mais aussi en couple afin de réajuster ensemble, à l’aide du thérapeute, le quotidien qui pose problème dans le couple. Votre rôle à vous est aussi important; permettre à votre amie de se poser auprès de vous et de trouver une présence et une écoute attentive aux difficultés, à ce qu’elle vit. Peut-être pourrait-elle aussi rejoindre une association comme « Relais Lumière Espérance » pour partager avec d’autres conjoints qui se trouvent dans la même situation ? Et vous pouvez aussi lui faire connaître « les journées des conjoints » organisées par l’OCH (30 novembre prochain). Il est également possible de vous envoyer le numéro d’Ombres et Lumière intitulé « L’amour conjugal : quand l’un des époux est handicapé » Vous pourrez lui transmettre si vous sentez que cela peut l’aider.