Edito

Avec saint Joseph !

Et si l’on parlait d’autre chose que du Covid en ce début d’année ? Le pape François nous en donne l’occasion avec la bulle Patris corde (Avec un cœur de père), publiée le 8 décembre dernier, qui inaugure une année consacrée à saint Joseph. Un texte d’une grande profondeur qu’il ne faut pas hésiter à lire… « Le monde a besoin de pères », rappelle le pape. Mais des pères à l’exemple de l’époux de Marie et père de Jésus. Le pape donne une belle description de la mission paternelle : « Être père signifie introduire l’enfant à l’expérience de la vie, à la réalité. Ne pas le retenir, ne pas l’emprisonner, ne pas le posséder, mais le rendre capable de choix, de liberté, de départs ».

Saint Joseph montre aussi une autre facette de la vie paternelle, et de la vie chrétienne tout simplement, dans sa façon d’affronter les épreuves. L’époux de Marie et père de Jésus a été confronté aux difficultés, aux surprises de l’existence : que l’on pense à la grossesse imprévue de sa fiancée, au trajet laborieux pour Bethléem et à la nécessité d’accoucher dans une étable, à la contrainte de fuir en Egypte pour échapper au massacre des nouveau-nés…

Joseph n’a pas été l’homme sûr de lui, implacable et omniscient, dans ces étapes, mais il s’est laissé faire par la Providence. « La volonté de Dieu, son histoire, son projet, passent aussi à travers la préoccupation de Joseph, explique le pape. Joseph nous enseigne ainsi qu’avoir foi en Dieu comprend également le fait de croire qu’il peut agir à travers nos peurs, nos fragilités, notre faiblesse. Et il nous enseigne que, dans les tempêtes de la vie, nous ne devons pas craindre de laisser à Dieu le gouvernail de notre bateau. Parfois, nous voudrions tout contrôler, mais lui regarde toujours plus loin. »

A l’aube de 2021, confions-nous à ce guide très sûr qu’est saint Joseph ! 

Cyril Douillet, rédacteur en chef d’Ombres & Lumière

Partager