Curatelle et autonomie

Eric : Mettre mon fils sous curatelle (que je peux assurer), lui retirerait-il de l’autonomie ?

La curatelle est une assistance, non une représentation. Vous pouvez associer votre fils à ce que vous faites. La curatelle est une mesure de protection pour tout majeur qui, sans être hors d’état d’agir lui-même, a besoin d’être conseillé ou contrôlé dans certains actes de la vie civile. Vous souhaitez mettre votre fils hors de danger concernant la gestion de son patrimoine, expliquez-lui !

Que cette curatelle soit une protection passagère, un temps d’apprentissage (prise de conscience de l’argent, gestion d’un compte) ou une protection à long terme, vous pourrez toujours la remettre en question en fonction de l’évolution de votre fils et de vos relations. La curatelle est une mesure toujours provisoire et sa modification peut être demandée au juge par la personne protégée comme par le curateur si cette modification est justifiée par l’évolution de l’état de santé de la personne fragile. Avec une curatelle simple, votre fils restera autonome pour effectuer un certain nombre de démarches.

L’autonomie ne veut pas dire être capable de tout faire seul. Il me semble qu’être autonome, c’est savoir reconnaître là où j’ai besoin d’aide et savoir à qui demander de l’aide. Pour la gestion de son argent, sans doute que votre fils a besoin d’aide. Dites-lui comment vous souhaitez le conseiller. Profitez de cette mise sous curatelle pour regarder avec lui les domaines dans lesquels il peut se débrouiller seul, ceux dans lesquels il progresse, et ceux pour lesquels une aide de proximité est nécessaire.

C’est en l’encourageant, en reconnaissant ses progrès et en lui témoignant votre confiance que vous le mettez sur le chemin de l’autonomie. Se sachant en sécurité sur le plan financier, il peut développer ses talents dans un autre domaine.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différentes curatelles (simple, renforcée ou aménagée), n’hésitez pas à contacter notre service Ecoute-Conseil.