dépressive et isolée

Chantal : Ma cousine est dépressive, elle a perdu la garde de ses enfants et s’isole de plus en plus… comment puis-je l’aider ?

Vous avez raison, il est important de prendre soin de votre cousine et de l’aider pour qu’elle retrouve une forme d’équilibre dans sa vie. Elle traverse une grande épreuve et sa fragilité ne lui donne pas toutes les forces psychologiques nécessaires pour faire face à ce qu’elle doit vivre.

L’isolement est souvent une des conséquences d’un état dépressif, ici aggravé par ces événements qui l’amènent à se replier encore un peu plus sur elle-même.

Il s’agit aujourd’hui de l’aider à retrouver confiance, confiance en elle, confiance dans la vie qui peut aussi lui apporter de bonnes choses à vivre.

Votre soutien passe d’abord par une présence attentive, par une écoute de ce qu’elle traverse. Il est sans doute important de lui suggérer de se faire aider par des professionnels (psychothérapeute, psychiatre). Le danger serait qu’elle reste seule et s’enfonce peu à peu dans son mal de vivre. Peut-être faut-il mobiliser les personnes proches et compréhensives dans la famille et les amis, pour qu’ils soient force de proposition de rencontres, de sorties.

Pour vivre ce temps de deuil (de la vie de couple, du quotidien avec les enfants), le temps et la patience sont nécessaires… mais un jour, on réalise que l’on peut à nouveau vivre des moments de joie et reconstruire une vie autrement. Et vous pouvez dès aujourd’hui porter cette espérance pour elle dans votre cœur !