Le handicap de ses parents l'inquiète

Roselyne : Nous avons un couple d’amis proches handicapés physique. Ils ont deux enfants. L’ainé de 10 ans est proche de notre fils à qui il confie ses craintes face à l’avenir. Avec ses parents, il ne montre rien. Comment en parler à nos amis ?

Beaucoup d’enfants qui grandissent avec un parent handicapé ont une grande conscience de la difficulté de vie de leurs parents qu’ils aiment : ils ne veulent pas ajouter de soucis à leurs parents et se montrent extrêmement responsables. Si vous avez l’occasion de rencontrer régulièrement ce garçon, n’hésitez pas à lui demander des nouvelles et à vous intéresser à ce qu’il fait. Encouragez-le à avoir des activités d’enfants de son âge.

Si votre fils vous confie ce que son ami lui dit, assurez-vous que votre fils ne porte pas trop lourd et que son ami est d’accord avec ces informations partagées. Invitez votre fils à être en vérité avec son ami.

Lorsqu’on aborde des sujets délicats, il faut mieux choisir un cadre approprié où tout le monde est en confiance.

Avec vos amis, vous pouvez parler de vos enfants, des questions que vous vous posez pour votre fils pour encourager vos amis à parler des leurs.

A l’école, et dans les activités extra scolaires, que disent les éducateurs ou animateurs ?

Vos amis ont-ils des lieux "ressource" pour eux-mêmes que leurs enfants côtoient ?

Pouvez-vous leur dire que lorsque vous voyez leur fils vous le trouvez à la fois très mûr et agréable et en même temps soucieux face à l’avenir. Vous vous interrogez même sur l’opportunité qu’il puisse trouver un lieu pour partager ses questions …  Pensez-vous pouvoir leur parler de l’après-midi que l’OCH organise pour les enfants qui grandissent avec un parent handicapé leur disant que c’est une occasion pour eux de rencontrer d’autres enfants aux parcours similaires. Tous les enfants qui y participent ne vont pas mal et sont heureux de rencontrer des pairs. Osez semer pour le bien de l’enfant !