Médiathèque

Chronique Radio

De la communication à la communion

« Quand Alice était frustrée car nous ne comprenions pas ce qu’elle voulait, elle commençait à se taper la tête par terre ». Hélène, maman d’Alice, témoigne ainsi dans Ombres et Lumière, dont le dernier numéro consacre tout un dossier sur les défis de la communication quand la personne est privée de parole. C’est le cas de beaucoup de personnes handicapées. C’est une souffrance immense pour elles, que de ne pouvoir se faire comprendre, mais aussi pour leurs proches : « Je devrais être là pour que ma fille soit bien, et je suis impuissante » témoigne une maman qui ajoute « A ma douleur s’ajoute le regard des autres. Si cette maman faisait bien son job, elle devrait savoir ce qu’a sa fille. C’est dur ».

Oui c’est dur de ne pouvoir communiquer avec ceux qu’on aime. Mais ce dossier remarquable d’Ombres et Lumière, qui donne la parole à des parents et des professionnels, nous apprend que la communication est toujours possible. Quand la parole est absente, il y a le non verbal : le sourire, le regard, une mimique, la stimulation des sens, les nouvelles technologies… toute une inventivité pour nouer une relation avec cette personne apparemment si démunie. Beaucoup d’amour et de compétence !

On découvre que même sans compréhension, la relation existe. Ce dont témoigne Tarek, jeune allemand, engagé dans un foyer de l’Arche ou vivent des personnes qui ne parlent pas. Lui-même parlant très mal le français, il avait peu de moyens pour communiquer : « j’ai compris l’importance de la présence-dit-il- juste la présence… Nous avons une très belle relation ». Et d’ajouter :Ça a changé dans ma vie mes relations en général. La présence est devenue importante au-delà des mots ».

Ce que confirme Gilles Le Cardinal, universitaire expert en communication : « le handicap peut être un gage de vérité, où les masques tombent, et où se révèle notre humanité profonde -dit-il- Il ouvre la voie à une relation qui peut aller jusqu’à la communion, but ultime de notre vie ». La communion ! Dans notre société où l’on n’a jamais autant communiqué, on a rarement autant souffert de solitude. Ce numéro d’Ombres et Lumière nous rappelle qu’il n’y a de vraie communication que lorsqu’elle s’appuie sur la vérité, la simplicité, la charité : en la matière, les personnes handicapées, souvent, sont expertes !