Mère handicapée, enfant en souffrance ?

Christel : Je suis mère de trois jeunes enfants pré-ados et suis porteuse d’une maladie auto immune. Je vois bien que mes enfants souffrent de ne pas avoir une maman comme celle de leurs copains. Ils ont du mal à accepter mes limites. Et je ne trouve pas les mots pour en parler. Que leur dire ? comment leur dire ? »

Au sein d’une famille aimante il est parfois difficile de laisser libre cours à ses sentiments, de trouver les mots justes pour dire ce qui envahit le cœur et l’esprit. Il s’est formé comme un voile de protection qui veut prévenir toute expression pouvant entacher cet amour.

On s’aime, on ne veut pas se blesser, on ne veut pas altérer la bonne ambiance familiale alors…on se tait, on garde pour soi tout ce qui ne contribuerait pas à faire grandir cet amour familial. Au risque qu’une certaine pesanteur s’installe sous ce voile de protection bienveillant.

Qu’aimeriez-vous dire à vos enfants ?

Que vous les aimez ? sûrement. Osez, dites-leur, redites-leur.

Que vous avez une maladie qui ne vous permet pas de tout faire comme d’autres mamans, ni de leur ressembler ? parlez-leur un peu de vous, demandez-leur s’ils ont des questions sur cette maladie, permettez-leur de s’ouvrir à vous de ce qui les fait souffrir.

Alors j’en suis sûre vous trouverez les mots pour leur répondre.

Vous pourriez aussi vous appuyer sur votre médecin et lui demander de vous aider à formuler des phrases qui éclaireront vos enfants sur votre maladie, ses conséquences etc…

Quelques mots simples peuvent suffire.

Non pas pour faire disparaître la maladie, la souffrance de chacun mais pour libérer les non-dits et permettre de grandir.

Et si vous souhaitez en parler, n’hésitez pas à appeler l’équipe Ecoute-Conseil de l’OCH. »