Bienvenue dans la saison 2 de Ose la Rencontre !

LE BUT ?

Mettre en lien des Personnes en situation de Handicap et des Personnes Valides autour d’une passion ou d’un rêve commun, d’une activité à partager, pour vivre dans la joie la “lumière d’une rencontre”.

Nous appellerons « Pilote » les personnes porteuses de handicap et « Co-Pilote »  les personnes qui les accompagneront. 

Quelles sont les grandes étapes ?

1 – Je porte un handicap, je deviens Pilote et je m’inscris pour vivre un rêve, une passion avec l’aide d’un accompagnateur (Co-Pilote) ou je veux être accompagnateur d’une personne porteuse de handicap, je deviens Co-Pilote et je m’inscris.

2 – L’OCH valide les candidatures et forment les accompagnateurs (Co-Pilote) à travers des emails.

3 – L’OCH met en relation des personnes handicapées (Pilote) et des accompagnateurs (Co-Pilote) qui partagent des goût communs.

4 – Pilote et Co-Pilote préparent ensemble une activité, un lieu et une date, et en informent l’OCH.

5 – Vous vivez la rencontre et en rendez compte à l’OCH avec quelques photos et un témoignage.

Pour vous donner des idées voici les rencontres réalisées lors de la Saison 1 : 75 rêves réalisés avec + de 250 personnes impliquées !  

En tant que Co-Pilote, est-ce que je peux choisir un rêve, une passion spécifique à réaliser ?

Oui, en tant que Co-Pilote vous avez le choix ! Soit vous choisissez le profil d’un Pilote qui a un rêve ou une passion bien définie, soit vous recevez le contact d’un Pilote qui n’a pas encore décidé et vous choisissez ensemble !

Je veux déposer plusieurs rêves et passions c'est possible ?

Oui, en tant que Co-Pilote vous avez le choix ! Soit vous choisissez le profil d’un Pilote qui a un rêve ou une passion bien définie, soit vous recevez le contact d’un Pilote qui n’a pas encore décidé et vous choisissez ensemble !

Comment financer mon projet ?

Selon l’activité choisie, les dépenses vont varier. Chacun est invité à payer les petites dépenses.

Pour les sommes plus importantes, vous pouvez faire appel à des sponsors, créer une cagnotte en ligne, etc… L’OCH peut vous conseiller à ce sujet. N’hésitez-pas à la contacter via cette adresse email : oselarencontre@och.fr.

Ai-je le droit de me rétracter après la première séance de préparation ?

D’entrée, si vous n’êtes pas certain de votre démarche, expliquez cela clairement à votre interlocuteur.

Il s’agit de se sentir en confiance de part et d’autre. Si les conditions ne sont pas réunies, il est préférable de se rétracter afin de ne pas créer de faux espoirs.

Est-il possible de choisir la personne avec qui vivre la rencontre ?

Oui. Si vous êtes déjà en lien avec une personne qui souhaite être Pilote (personne en situation de handicap qui veut faire une Rencontre) ou un Co-Pilote (l’accompagnateur de la Rencontre), vous pouvez en vous inscrivant sur le site ou en répondant au rêve, préciser cela dans un commentaire du formulaire. C’est la fondation OCH qui valide et vous mettra en lien.

J’ai un contre temps, je ne suis plus disponible, que dois-je faire ?

Pensez à prévenir la fondation OCH en envoyant un mail à oselarencontre@och.fr ou au 07 67 14 15 06 ainsi que votre Pilote ou Co-Pilote avec qui vous étiez en contact. Etudiez ensemble la possibilité d’une autre date. Sinon, la fondation OCH vous mettra en contact avec quelqu’un d’autre en fonction de vos disponibilités…

« Il est rentré hier soir avec des étoiles plein les yeux. Très heureux de son après-midi en compagnie d’Aude-Clémence ainsi que de celle de Raphaël et Arthur. Cette expérience lui a redonné confiance et motivation. »

« Mon rêve, étant compliqué à mettre en place, a été transformé un peu. J’ai pu rencontrer Pauline pour parler musique avec elle. Etant passionnée de musique comme moi, nous avons vécu une très belle rencontre! »

« Ce moment partagé avec Colombe et Raphaëlla pour le concert de Glorious aura été un vrai moment de partage et de bonheur. (…) J’espère qu’elles gardent un aussi bon souvenir que moi de cette expérience mais je n’en ai aucun doute 😉 »

 » En résumé, une superbe rencontre, et du mal à repartir le soir après une telle immersion dans le monde des jeux vidéo « !

Partager