La puissance des mots

Radio Notre Dame

Simon : J’ai vu que votre prochaine conférence s’intitulait « les mots (M.O.T.S) comme un baume ». Cela m’a interpelé. Que voulez-vous dire ?

C’est toute la puissance des mots couchés sur une feuille Simon. Deux auteurs ont publié récemment leur témoignage : Cécile Gandon et Marie-Amélie Saunier. La première a écrit « Corps Fragile, cœur vivant », la seconde « On n’est pas à l’abri d’un petit bonheur ». Cécile vit le handicap dans sa chair. Marie-Amélie est maman d’un jeune adulte autiste. Toutes les deux témoignent de leur vie dans une recherche de vérité très touchante. J’ai pleuré, j’ai ri. J’ai ressenti de l’admiration, j’ai eu envie de leur emprunter une part de leur force. Elles m’ont fait faire un véritable voyage intérieur. Grâce à elles, j’ai pu m’approcher avec pudeur de la réalité de leur vie traversée par le handicap. Je suis certaine que leurs mots peuvent être reçu par les lecteurs comme un baume. C’est pour cela que l’OCH a voulu rassembler ces deux auteurs, le temps d’une soirée pour leur donner la parole, et nous aider, nous tous, à poser des mots sur nos fragilités et être rejoint dans nos faiblesses.

Les fragilités sont tellement omniprésentes dans la société qu’elles seraient plutôt la norme

Simon : Pensez-vous que nous sommes tous concernés par la fragilité ?

J’ai la joie à l’OCH de rencontrer de nombreuses personnes. Toutes ne sont pas concernées par le handicap en tant que tel. Mais comme ces personnes savent que la fragilité n’effraye pas l’OCH, elles peuvent confier la part rugueuse de leur vie : La perte d’un proche, le chômage, la précarité … Quand on se livre, qu’on dévoile ses fragilités, on touche le coeur de l’autre qui peut ainsi partager les siennes. En écrivant, Cecile et Marie-Amélie ont levé le voile sur une part de leur vie, ouvert leur coeur et partagé leurs réflexions. Elles ont osé dire des choses que d’autres n’osent pas dire. En posant les mots de la faiblesse, elles rejoignent les gens dans leur faiblesse. La société a besoin de personnes comme Cécile et Marie-Amélie qui ont ce talent de mettre en mot ce que, tous, nous ressentons, éprouvons quand nous traversons des difficultés.

Simon : Pourquoi ce serait un besoin pour la société ?

Il n’y a pas qu’une seule raison. Les fondateurs du cercle des vulnérabilités et société disent qu’il y a une grave erreur d’appréciation, les fragilités sont tellement omniprésentes dans la société qu’elles seraient plutôt la norme. Lire ou entendre le témoignage de Cécile et Marie-Amélie est libérateur pour nous qui faisons tant d’effort pour les cacher. Dans leur livre respectif, elles ne cachent ni les difficultés, ni la beauté de leur vie, ni comment le handicap les a transformés pour vivre de l’essentiel. En réalité, elles donnent sens à notre vie. Elles nous invitent à faire un pas de côté face à l’imprévu. Notre société a besoin de s’enrichir de ces expériences humanisantes.

Mercredi 9 novembre, Cécile et Marie-Amélie vont nous partager cette part de leur vie liée au handicap. Je vous invite, Simon et vous tous qui nous écoutez à venir les rencontrer à 20h, 15 place Etienne Pernet dans le 15ème arrondissement. Tous les renseignements de cette conférence sont sur och.fr.

Pour découvrir Cécile Gandon et Marie-Amélie Saunier : les mots comme un baume

En savoir plus sur la conférence : https://www.och.fr/evenement/les-mots-comme-un-baume/

Florence Gros sur Radio Notre Dame – 08 novembre 2022

Ces propositions pourraient vous intéresser

BlackFriday, Le Comptoir Religieux reverse 5% de ses bénéfices à notre fondation !
Aujourd’hui, 25 novembre 2022, jour du Black Friday, pour aller plus loin encore dans leur démarche responsable et en cette […]
Les mots comme un baume : revivez ce moment !
Le pouvoir de l'écriture sur un quotidien marqué par le handicap
Voile, sport et fragilité
La route du Rhum a permis aux mondes de la voile et du handicap de se retrouver.
L’Emploi des personnes en situation de handicap
A quand le plein emploi des personnes handicapées ?
Recrutement d’un service civique
SPOILER ALERT : En 2023, la Fondation OCH fête ses 60 ans, et on vous concocte un projet particulier 😁 […]
FACE A LA PENURIE
Si la pénurie d'énergie préoccupe les esprits, la pénurie de personnel dans le secteur des soins menace les plus fragiles
« J’AIME LA VIE » : la Vie, la Joie, la Toussaint
"Moi, j'ai le cerveau en forme de joie"
RECRUTEMENT : Rédacteur en chef de la revue Ombres & Lumière
 (H/F) – Plein temps ; possibilité 4/5ème. Poste basé à Paris 15e, à pourvoir avant le 1er janvier 2023. Si vous […]
Les mots comme un baume
Conférence rencontre avec Marie-Amélie Saunier et Cécile Gandon Deux auteures face au handicap Mercredi 9 novembre à 20h Marie-Amélie Saunier […]
Des lapins, cochons d’Inde et gallinacées à l’école du Sacré Cœur de Hautmont
La Fondation OCH a financé l’intervention d’une association de médiation animale au sein de l’école du Sacré Cœur à Hautmont […]
Retour en images de la Rando des pères 2022
80 pères d’une personne malade ou handicapée se sont retrouvés le samedi 08 octobre dans 08 départements de France : […]
LES GRANDS-PARENTS
"Le ciel m'est tombé sur la tête, ma fille attend un enfant handicapé"
Face au handicap, quelle créativité ?
La créativité peut dépasser le handicap
Et après moi ?
"Qui s'occupera de mon enfant handicapé ou malade, quand je ne le pourrai plus?"
Tous en Ciel démarre le 11 octobre
Un parcours pour se préparer à la Toussaint et en récolter les fruits.
Vie affective et sexuelle de son enfant : première session le 11 octobre
Le 11 octobre 2022 démarre une session (en visio ou en présentiel) de formation pour les parents visant à accompagner […]
Soin de la nature, soin des hommes
Honorer et regarder nos aînés devenus fragiles, comme cet arbre qui vieillit dignement et qui glorifie la nature par sa présence.
Paternité et fragilité
Comment les pères vivent-ils le handicap de leurs enfants ?
Accompagner la vie affective et sexuelle de son enfant
Comment accompagner notre enfant handicapé dans sa vie affective et sexuelle ?
Entrer dans la vie étudiante
2% des étudiants sont porteurs d'un handicap ou de troubles psychiques, soit un total de 40.000 étudiants.
En couple, solidaires
Jean et Léa m’ont envoyé par courriel, une photo de leur dernier week-end. Ils sont tout sourire. Et un petit […]
Conférence : maladie psychique, le chemin du rétablissement (mardi 20h35 sur KTO)
Table-ronde organisée le 6 avril dernier par la Fondation OCH, en partenariat avec le Clubhouse de Lyon et l’association Relais […]
« Il est urgent d’investir dans le domaine du handicap, source d’innovations immenses »
Porteur d’une paralysie cérébrale, Pierrick Courilleau a lancé le think tank Handicap République et société pour tenter de mettre en avant […]
Bonté en cascade
L’autre soir, j’ai été invitée à un apéro. Fatiguée après ma journée de travail, un peu stressée aussi car il […]
La vie incarnée
On se plaint souvent de l’omniprésence des écrans dans nos vies. Mais on oublie qu’ils sont une bouée de secours […]

Partager