Voile, sport et fragilité

©️ Adobe Stock
Radio Notre Dame

138 solitaires ont pris le large début novembre pour une traversée de l’Atlantique entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre.

Certains sont déjà arrivés en Guadeloupe mais je souhaiterais revenir sur cette course aux diverses aspirations : course contre les éléments naturels, course au temps et course altruiste. J’ai eu la chance d’être à Saint Malo quelques jours avant le départ. Les bateaux m’ont fait rêver. Et surtout, j’ai pu goûter à cette ambiance joyeuse et fraternelle où la fragilité avait une vraie place.

Simon : Sur ces 138 bateaux, quels sont ceux qui courraient pour des associations de personnes handicapées ?

Je vous partage quelques exemples Simon :

Francois Jambou est monté à bord du class 40 « A l’aveugle » en souhaitant se mettre le plus souvent possible en situation de handicap visuel durant la compétition pour sensibiliser à ce handicap et découvrir lui-même la voile d’une autre façon. Il était arrivé à Saint Malo avec quelques personnes malvoyantes sur son bateau. 

William Mathelin-Moreaux quant à lui était arrivé avec un résident de « Perce Neige », Philippe, sur « Dékuple ».

Comme en 2018, Fabrice Payen, ce skipper équipé d’une prothèse au genou s’est élancé sur son multicoque. Ce malouin était soutenu par des associations pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (l’Agefiph et Cap emploi). Il voulait montrer que les valeurs du sport sont un formidable vecteur d’insertion professionnelle.

Quant à Damien Seguin né sans main gauche courrait sur Apicil. Il a dû abandonner malheureusement après une collision avec un cargo.

Simon : Que retenir de toutes ces figures de marins ?

Je dirais une magnifique profusion de talents, doublée d’une magnifique aventure humaine. Cette route du Rhum a permis aux mondes de la voile et du handicap de se retrouver, dans une commune vision de l’humanité : dépassement de soi dans une pleine conscience de sa fragilité face à la mer. Ces aventuriers de la mer nous invitent à regarder le monde du handicap autrement. Ils nous rappellent que le dépassement de soi peut concerner chacun d’entre nous, valides ou non. J’ai trouvé aussi intéressant le départ de cette course qui a dû être différé de 2 jours par prudence à cause d’une tempête.

Simon : Quel lien avec le monde du handicap ?

Je discutais il y a quelques temps avec une personne handicapée qui me disait que cette valeur de dépassement de soi était difficile à entendre. « Mon quotidien n’est que dépassement de soi » me confiait-elle. Pour avoir une place dans le monde du travail et au sein de la société, elle doit bien souvent se surpasser et développer des trésors d’énergie. Dans cette course, les marins travaillent, anticipent, se préparent à être confrontés aux éléments naturels mais la notion de prudence fait aussi partie de la course. J’aime bien cette cohabitation entre défi, et prudence, courage et prévoyance, audace et sagesse dont on peut faire une leçon de vie. Et aussi bien sûr en cas de coup dur, une belle solidarité entre marins.

Florence Gros sur Radio Notre Dame – 22 novembre 2022

Ces propositions pourraient vous intéresser

BlackFriday, Le Comptoir Religieux reverse 5% de ses bénéfices à notre fondation !
Aujourd’hui, 25 novembre 2022, jour du Black Friday, pour aller plus loin encore dans leur démarche responsable et en cette […]
Les mots comme un baume : revivez ce moment !
Le pouvoir de l'écriture sur un quotidien marqué par le handicap
L’Emploi des personnes en situation de handicap
A quand le plein emploi des personnes handicapées ?
Recrutement d’un service civique
SPOILER ALERT : En 2023, la Fondation OCH fête ses 60 ans, et on vous concocte un projet particulier 😁 […]
FACE A LA PENURIE
Si la pénurie d'énergie préoccupe les esprits, la pénurie de personnel dans le secteur des soins menace les plus fragiles
La puissance des mots
En posant les mots de la faiblesse, elles rejoignent les gens dans leur faiblesse
« J’AIME LA VIE » : la Vie, la Joie, la Toussaint
"Moi, j'ai le cerveau en forme de joie"
RECRUTEMENT : Rédacteur en chef de la revue Ombres & Lumière
 (H/F) – Plein temps ; possibilité 4/5ème. Poste basé à Paris 15e, à pourvoir avant le 1er janvier 2023. Si vous […]
Les mots comme un baume
Conférence rencontre avec Marie-Amélie Saunier et Cécile Gandon Deux auteures face au handicap Mercredi 9 novembre à 20h Marie-Amélie Saunier […]
Des lapins, cochons d’Inde et gallinacées à l’école du Sacré Cœur de Hautmont
La Fondation OCH a financé l’intervention d’une association de médiation animale au sein de l’école du Sacré Cœur à Hautmont […]
Retour en images de la Rando des pères 2022
80 pères d’une personne malade ou handicapée se sont retrouvés le samedi 08 octobre dans 08 départements de France : […]
LES GRANDS-PARENTS
"Le ciel m'est tombé sur la tête, ma fille attend un enfant handicapé"
Face au handicap, quelle créativité ?
La créativité peut dépasser le handicap
Et après moi ?
"Qui s'occupera de mon enfant handicapé ou malade, quand je ne le pourrai plus?"
Tous en Ciel démarre le 11 octobre
Un parcours pour se préparer à la Toussaint et en récolter les fruits.
Vie affective et sexuelle de son enfant : première session le 11 octobre
Le 11 octobre 2022 démarre une session (en visio ou en présentiel) de formation pour les parents visant à accompagner […]
Soin de la nature, soin des hommes
Honorer et regarder nos aînés devenus fragiles, comme cet arbre qui vieillit dignement et qui glorifie la nature par sa présence.
Paternité et fragilité
Comment les pères vivent-ils le handicap de leurs enfants ?
Accompagner la vie affective et sexuelle de son enfant
Comment accompagner notre enfant handicapé dans sa vie affective et sexuelle ?
Entrer dans la vie étudiante
2% des étudiants sont porteurs d'un handicap ou de troubles psychiques, soit un total de 40.000 étudiants.
En couple, solidaires
Jean et Léa m’ont envoyé par courriel, une photo de leur dernier week-end. Ils sont tout sourire. Et un petit […]
Conférence : maladie psychique, le chemin du rétablissement (mardi 20h35 sur KTO)
Table-ronde organisée le 6 avril dernier par la Fondation OCH, en partenariat avec le Clubhouse de Lyon et l’association Relais […]
Les chemins d’une maman
« Je ne peux m’empêcher de repenser à cette maman meurtrie, fragilisée par la trisomie de sa fille, écrasée par […]
Paul démasqué
Devant la différence de l’enfant handicapé, les frères et sœurs élaborent parfois de surprenantes théories… Paul qui est dans sa […]
« S’adapter » couronné par le prix Fémina
Consacré à la fratrie d’un enfant polyhandicapé, ce roman signé Clara Dupont-Monod fait également partie de la sélection du Goncourt. […]

Partager