« J’AIME LA VIE » : la Vie, la Joie, la Toussaint

©️Adobe stock

En cette veille de la Toussaint, Bruno, je souhaiterais partager avec vous une belle rencontre, une rencontre lumineuse qui dure depuis longtemps.

Je passe chaque année un temps de vacances avec Alice. Alice a plus de 20 ans. Elle est trisomique.  J’aime regarder la vie avec ses lunettes. J’aime l’observer et l’écouter. L’été nous partageons le même goût pour les baignades. Elle est toujours la première à entrer dans l’eau fraîche de la Bretagne et la dernière à en sortir. Lors d’un bain de mer, Alice, mouillée jusqu’à la taille, ouvre grand les bras et sourire aux lèvres s’exclame : « J’aime écrire, j’aime la mer, j’aime la vie ! ».

Bruno : Qu’est-ce-que cette phrase vous inspire ? Comment la relier à la fête de la Toussaint ?

J’ai l’impression Bruno qu’il est souvent assez facile de regarder la vie avec ses manques. Alice, elle, a un talent, celui de voir la beauté de la vie. Elle adopte naturellement une attitude positive : les bras ouverts, les yeux aussi, grands ouverts, et le sourire aux lèvres, elle est prête à accueillir le meilleur. Puis en quelques mots, elle transmet ses joies. Elle aime se baigner, elle aime aussi écrire. Ça se voit et ça s’entend. Et si vous lui parlez de son handicap, elle vous répondra : « Moi, j’ai le cerveau en forme de joie ». Alice a en effet la joie en elle et sa joie est communicative.

En fêtant la Toussaint, nous honorons la foule innombrable de ceux qui ont été de lumineux témoins du Christ. C’est une fête que j’aime beaucoup, elle nous rappelle que malgré nos limites, quelles qu’elles soient, nous sommes tous appelés à la sainteté. Les saints sont dans la joie de la contemplation du Seigneur, et nous devrions tous aujourd’hui, ici et maintenant, être dans cette joie de l’espérance de la vie éternelle. C’est peut-être pourquoi j’aime tant ces vacances passées avec Alice. Elles m’ouvrent à l’amour de la vie et à la joie en toutes choses. Le pape François a dit de la joie qu’elle est la carte d’identité du chrétien. Elle est donc à demander et à rechercher pour grandir en sainteté.

 

Bruno : Florence, avez-vous un conseil pour cultiver cette joie ?

Une invitation, une suggestion : lire la revue « Ombres et lumière » de ce mois-ci, qui comprend un dossier audacieux sur le thème « Handicap et Sainteté ». Dossier lumineux qui met en valeur quelques vie de saints qui trouvent la joie dans la présence du Christ malgré les épreuves. On y lit aussi la vie de deux jeunes femmes trisomiques, Sœur Marie-Ange et Claire Emérentienne qui ont chacune fait de leur handicap un chemin de sainteté. Edifiant.

Vous voyez Bruno, pour moi, ces témoignages, ces vies de Saints et certaines personnes comme Alice, qui savourent la vie et partagent spontanément ce qui les réjouit, peuvent nous faire entrer dans l’amour de la vie tel qu’elle nous est offerte ici et nous faire plus proches de Dieu. Alors ensemble cultivons la joie.

Florence Gros sur RCF – 31 octobre 2022

Ces propositions pourraient vous intéresser

BlackFriday, Le Comptoir Religieux reverse 5% de ses bénéfices à notre fondation !
Aujourd’hui, 25 novembre 2022, jour du Black Friday, pour aller plus loin encore dans leur démarche responsable et en cette […]
Les mots comme un baume : revivez ce moment !
Le pouvoir de l'écriture sur un quotidien marqué par le handicap
Voile, sport et fragilité
La route du Rhum a permis aux mondes de la voile et du handicap de se retrouver.
L’Emploi des personnes en situation de handicap
A quand le plein emploi des personnes handicapées ?
Recrutement d’un service civique
SPOILER ALERT : En 2023, la Fondation OCH fête ses 60 ans, et on vous concocte un projet particulier 😁 […]
FACE A LA PENURIE
Si la pénurie d'énergie préoccupe les esprits, la pénurie de personnel dans le secteur des soins menace les plus fragiles
La puissance des mots
En posant les mots de la faiblesse, elles rejoignent les gens dans leur faiblesse
RECRUTEMENT : Rédacteur en chef de la revue Ombres & Lumière
 (H/F) – Plein temps ; possibilité 4/5ème. Poste basé à Paris 15e, à pourvoir avant le 1er janvier 2023. Si vous […]
Les mots comme un baume
Conférence rencontre avec Marie-Amélie Saunier et Cécile Gandon Deux auteures face au handicap Mercredi 9 novembre à 20h Marie-Amélie Saunier […]
Des lapins, cochons d’Inde et gallinacées à l’école du Sacré Cœur de Hautmont
La Fondation OCH a financé l’intervention d’une association de médiation animale au sein de l’école du Sacré Cœur à Hautmont […]
Retour en images de la Rando des pères 2022
80 pères d’une personne malade ou handicapée se sont retrouvés le samedi 08 octobre dans 08 départements de France : […]
LES GRANDS-PARENTS
"Le ciel m'est tombé sur la tête, ma fille attend un enfant handicapé"
Face au handicap, quelle créativité ?
La créativité peut dépasser le handicap
Et après moi ?
"Qui s'occupera de mon enfant handicapé ou malade, quand je ne le pourrai plus?"
Tous en Ciel démarre le 11 octobre
Un parcours pour se préparer à la Toussaint et en récolter les fruits.
Vie affective et sexuelle de son enfant : première session le 11 octobre
Le 11 octobre 2022 démarre une session (en visio ou en présentiel) de formation pour les parents visant à accompagner […]
Soin de la nature, soin des hommes
Honorer et regarder nos aînés devenus fragiles, comme cet arbre qui vieillit dignement et qui glorifie la nature par sa présence.
Paternité et fragilité
Comment les pères vivent-ils le handicap de leurs enfants ?
Accompagner la vie affective et sexuelle de son enfant
Comment accompagner notre enfant handicapé dans sa vie affective et sexuelle ?
Entrer dans la vie étudiante
2% des étudiants sont porteurs d'un handicap ou de troubles psychiques, soit un total de 40.000 étudiants.
En couple, solidaires
Jean et Léa m’ont envoyé par courriel, une photo de leur dernier week-end. Ils sont tout sourire. Et un petit […]
Conférence : maladie psychique, le chemin du rétablissement (mardi 20h35 sur KTO)
Table-ronde organisée le 6 avril dernier par la Fondation OCH, en partenariat avec le Clubhouse de Lyon et l’association Relais […]
L’Eucharistie, entre infiniment grand et infiniment petit
J’ai compris le mystère du don qui nous est fait dans l’Eucharistie : l’infiniment grand, Dieu tout puissant, se donne dans l’infiniment petit.
Chamboultout
L’épouse d’un homme devenu handicapé réunit ses proches à l’occasion de la publication de son témoignage. Une comédie chorale franchement […]
Episode #4 – Aider sa sœur face au handicap de son fils
Dans ce nouvel épisode, Mireille répond à Brigitte : "Ma sœur a toujours vécu avec son fils handicapé mental. Elle se sent vieillir et s'inquiète pour l'avenir de son fils, nous ne savons pas ce qu'il faut faire."

Partager