La grâce de l’ordinaire

Mettre en avant la grâce du quotidien

Il y a quelques jours, je discutais avec une épouse d’une personne dépendante à la suite d’un AVC. Isabelle revenait de vacances, elle avait vu ses enfants, ses petits-enfants, des amis. Elle avait vécu quelque chose de léger, de bon et s’était nourrie de tendresse, ce que lui donne trop peu son mari qui accepte difficilement son handicap et ses limites. Elle avait vécu un moment tout autre, extra-ordinaire, et en témoignait avec gratitude.

Malgré cela le retour de vacances était difficile. Cette épouse avait un « coup de mou ». Reprendre les soins du quotidien, avoir comme seul interlocuteur un mari qui a perdu le dialogue, tout cela suscitait en elle une profonde tristesse. Qui pourrait la blâmer ? Certaines situations liées à la maladie, au handicap, à la fragilité demandent des trésors d’énergie. Je pense vraiment à Isabelle avec émotion et aussi à toutes les personnes qui vivent quelque chose de similaire.

Nous avons partagé toutes les deux, comme nous le faisons régulièrement et ce jour-là, je lui ai parlé de la grâce du quotidien qu’on peut sans cesse demander. Ce fut l’occasion d’un bel échange. Elle m’a partagé ce qui l’émerveillait.

Simon : Que retenez-vous de cet échange amical ?

C’est bien humain, Simon, de ne vouloir s’entourer que de bonnes choses. C’est bien normal de vouloir s’installer dans du beau et du léger. C’est heureux de vivre des choses extraordinaires. Et si les vacances ont pu nous donner un peu de cela, réjouissons-nous. Mais voilà, souvent, cela ne dure qu’un temps. Et le chapitre 3 de l’Ecclésiaste nous rappelle qu’il y a un temps pour tout. (un temps pour démolir et un temps pour construire, un temps pour pleurer et un temps pour rire, un temps pour se lamenter et un temps pour danser …). Isabelle, cette épouse m’invite, et peut-être, nous tous collectivement, à cultiver la joie du quotidien, à aimer l’instant présent, à vivre l’extraordinaire dans l’ordinaire pour que les épreuves ou les découragements ne nous rendent pas amers.

Christian Bobin, écrivain et poète, écrit sur la beauté simple du quotidien. Il parle de l’importance de chercher sans vouloir réussir et de l’émerveillement dans l’ordinaire des jours. Sainte Thérèse, elle, de son côté disait : « Pour aimer, je n’ai rien qu’aujourd’hui ». Christian Bobin et St Thérèse, tous les deux, à leur façon, nous invitent aussi à vivre l’aujourd’hui, le quotidien, dans l’assurance qu’il peut se passer quelque chose de bon, qu’il y a du beau dans l’ordinaire.

Difficile parfois d’entrer dans la grâce du quotidien. Alors, encourageons-nous les uns les autres, à repérer chaque jour, cette grâce.

Et pourquoi ne pas commencer tout de suite ? L’accueil chaleureux que vous m’avez réservé, Simon, sur ce plateau, pour cette première chronique, me fait entrer dans la grâce de ce jour.

Florence Gros sur Radio Notre-Dame – 30 août 2022

Ces propositions pourraient vous intéresser

Faire face
L’histoire. Carol et Guy forment un couple de danseurs prometteurs. Un mariage, un engagement dans un grand music-hall, un avenir […]
Le magistère de la fragilité
Il y a quelques jours, je rencontrais une femme tétraplégique. Ce fut une rencontre édifiante. Cette jeune femme témoignait du […]
Ose la rencontre sur Radio Notre Dame
"Comment le projet "Ose la rencontre" voit-il le jour ?
Découvrez Jeunesse-Amitié
La Fondation OCH présente le groupe Jeunesse Amitié qui propose des temps de rencontres entre personnes atteintes d’un handicap mental […]
« Sœur André savait vaincre sa fragilité par la joie »
Le décès de la « doyenne de l’humanité » a été largement commenté dans les médias cette semaine. Sœur André, […]
Communauté de prière Hozana – Prier à l’école des personnes handicapées
La Fondation OCH lance une communauté de prière sur Hozana. Chaque mois, écoutez le témoignage d'une personne handicapée.
Soirée « Ose la rencontre » : retour en images
Retour sur la soirée de lancement du projet "Ose la Rencontre" !
LA VIE JUSQU’AU BOUT
« J’ai un message : on peut vivre avec la SLA* ». Ces mots sont ceux de Michel Perozzo, homme […]
La matinale RCF avec Florence Gros
Florence Gros, directrice de la Fondation OCH est l’invitée de la matinale RCF avec Pierre-Hugues Dubois. A l’occasion des 60 […]
En route pour les 60 ans de l’OCH
Une année anniversaire célébrée avec le projet "Ose la rencontre"
Village Saint-Joseph, maison Plounévez-Quintin : aller à la rencontre de l’autre
Grâce à votre soutien, la Fondation OCH est venue en aide à l’association Village Saint Joseph.
Bienvenue Marilyne !
Marilyne Chaumont devient rédactrice en chef d'Ombres & Lumière
Prendre soin de nos relations
Nous sommes des êtres de relation; la relation nous nourrit
Des artistes handicapés exposés à Paris
Le musée d’Orsay, le centre Georges Pompidou, le Palais Galliera. 3 musées de Paris qui exposent chacun un artiste marqué par la maladie ou le handicap. De quoi attirer notre attention sur la fécondité de toute vie…
Est-ce que Dieu a voulu que je sois handicapé ?
Il est impossible d’avoir une réponse théorique à cette question. En effet, Dieu ne veut pas le mal. Or le […]
En Avent avec l’OCH
Chaque jour une nouvelle citation ou une photo dans notre calendrier de l’Avent !
L’ELOQUENCE DU BEGAIEMENT
Un concours qui a pour but de briser les normes de l'éloquence et les tabous sur le handicap.
OUI DE MARIE
La joie n'est pas une émotion fugitive, elle devient une manière de vivre
Messe pour la journée internationale des personnes handicapées
A l’occasion de la journée internationale des personnes handicapées du 3 Décembre, la Fondation OCH a organisé une messe à […]
Retour sur la Journée des grands-parents
Retour sur la journée des grands-parents de novembre 2022.
Rompre le silence que provoquent la maladie psychique et le suicide.
Nombreuses personnes concernées par des troubles psychiques cachent leur maladie.
Quelle inclusion des personnes handicapées dans l’Eglise ? L’interview avec l’OCH
Quelle place dans la liturgie ? Avant, pendant et après les offices pour la vie de la paroisse, la quête […]
« C’est quand je suis faible que je suis fort » – Un autre regard sur le Handicap
A l’occasion de la journée internationale du handicap (le 3 décembre prochain), Virginie et Pascale nous témoignent toutes les deux […]
UN TRESOR A PARTAGER
Plus de 3000 pèlerins venus de toute la France et la Belgique se sont retrouvés à Lourdes.
Merci pour votre générosité !
MERCI pour votre générosité et votre soutien depuis bientôt 60 ans !
Papa, mon handicap et moi
Un spectacle musical de Maxime Pawlak, qui retrace l'itinéraire d'une famille face à l'arrivée d'un enfant porteur de handicap.
BlackFriday, Le Comptoir Religieux reverse 5% de ses bénéfices à notre fondation !
Aujourd’hui, 25 novembre 2022, jour du Black Friday, pour aller plus loin encore dans leur démarche responsable et en cette […]
Les mots comme un baume : revivez ce moment !
Le pouvoir de l'écriture sur un quotidien marqué par le handicap
Voile, sport et fragilité
La route du Rhum a permis aux mondes de la voile et du handicap de se retrouver.
L’Emploi des personnes en situation de handicap
A quand le plein emploi des personnes handicapées ?
Recrutement d’un service civique
SPOILER ALERT : En 2023, la Fondation OCH fête ses 60 ans, et on vous concocte un projet particulier ? […]
FACE A LA PENURIE
Si la pénurie d'énergie préoccupe les esprits, la pénurie de personnel dans le secteur des soins menace les plus fragiles
La puissance des mots
En posant les mots de la faiblesse, elles rejoignent les gens dans leur faiblesse
« J’AIME LA VIE » : la Vie, la Joie, la Toussaint
"Moi, j'ai le cerveau en forme de joie"
Les mots comme un baume
Conférence rencontre avec Marie-Amélie Saunier et Cécile Gandon Deux auteures face au handicap Mercredi 9 novembre à 20h Marie-Amélie Saunier […]
Des lapins, cochons d’Inde et gallinacées à l’école du Sacré Cœur de Hautmont
La Fondation OCH a financé l’intervention d’une association de médiation animale au sein de l’école du Sacré Cœur à Hautmont […]
Retour en images de la Rando des pères 2022
80 pères d’une personne malade ou handicapée se sont retrouvés le samedi 08 octobre dans 08 départements de France : […]
LES GRANDS-PARENTS
"Le ciel m'est tombé sur la tête, ma fille attend un enfant handicapé"
Face au handicap, quelle créativité ?
La créativité peut dépasser le handicap
Et après moi ?
"Qui s'occupera de mon enfant handicapé ou malade, quand je ne le pourrai plus?"
Tous en Ciel démarre le 11 octobre
Un parcours pour se préparer à la Toussaint et en récolter les fruits.
Vie affective et sexuelle de son enfant : première session le 11 octobre
Le 11 octobre 2022 démarre une session (en visio ou en présentiel) de formation pour les parents visant à accompagner […]
Soin de la nature, soin des hommes
Honorer et regarder nos aînés devenus fragiles, comme cet arbre qui vieillit dignement et qui glorifie la nature par sa présence.
Paternité et fragilité
Comment les pères vivent-ils le handicap de leurs enfants ?
Accompagner la vie affective et sexuelle de son enfant
Comment accompagner notre enfant handicapé dans sa vie affective et sexuelle ?
Entrer dans la vie étudiante
2% des étudiants sont porteurs d'un handicap ou de troubles psychiques, soit un total de 40.000 étudiants.
En couple, solidaires
Jean et Léa m’ont envoyé par courriel, une photo de leur dernier week-end. Ils sont tout sourire. Et un petit […]
Conférence : maladie psychique, le chemin du rétablissement (mardi 20h35 sur KTO)
Table-ronde organisée le 6 avril dernier par la Fondation OCH, en partenariat avec le Clubhouse de Lyon et l’association Relais […]
Une trisomique en odeur de sainteté
Porteuse de trisomie 21, Claire Emérentienne Fichefeux est morte en 2014, laissant dans son sillage un parfum de sainteté, au […]
La messe télévisée pour soulager des efforts ?
Pendant le confinement j’ai pris goût à la messe télévisée qui me soulage des efforts à faire vis-à-vis de la communauté. Puis-je continuer ainsi ?
Puis-je demander la guérison d’un proche ?
Rose : Plusieurs de mes proches sont malades. C’est difficile pour moi, car ils me sollicitent beaucoup. Je ne sais […]

Partager