Ma famille a eu de la chance de m’avoir

Petite fille qui porte un handicap mental depuis sa naissance
©dr

Juliette porte un handicap mental depuis sa naissance. Depuis son tout jeune âge, elle est confiée à une famille d’accueil au sein de laquelle elle grandit. Elle est bien accompagnée, dans une juste relation, elle reçoit la tendresse et les soins dont elle a besoin. Elle s’épanouit manifestement.

Un jour une personne des services sociaux qui la visite de temps à autre lui dit d’un ton enjoué : « Tu sais, tu as eu de la chance d’avoir cette famille d’accueil ! ». Juliette sourit, et répond avec son naturel gracieux : « Oui, c’est vrai, ma famille d’accueil a eu de la chance de m’avoir ! » sans se rendre compte que ce n’est pas cela que disait le visiteur. Mais cela témoigne sans doute de ce que Juliette a trouvé auprès de cette famille: l’estime d’elle-même, au point de se regarder comme une chance pour les autres : « Ils ont eu de la chance de m’avoir »

Juliette, dans cette petite histoire, nous rappelle combien la clef du bonheur, c’est cette confiance en nous-même et en l’autre: se savoir aimable et aimé, tel que nous sommes, au point de se regarder comme une chance pour les autres. Pour chacun d’entre nous, c’est très difficile d’y croire. Je me souviens d’un jour où nous répétions ce chant tiré du psaume : « Je te bénis mon créateur pour la merveille que je suis». Un jeune m’interpella alors vivement: « Comment peut-on oser chanter que nous sommes une merveille ? ». Comme lui probablement, nous avons le sentiment que si les autres savaient ce qu’il y a réellement au fond de nous, nos blessures, nos peurs, nos difficultés affectives,  ils ne pourraient plus nous aimer. Alors nous faisons tout notre possible pour masquer ces failles qui nous encombrent et qui nous empêchent de nous regarder comme une merveille. Juliette, elle, avec son handicap, ne peut pas trop les cacher, et pourtant, elle s’est sentie aimée.

Elle est là, la bonne nouvelle. Nous sommes aimables, tels que nous sommes ! Non pas malgré nos failles et nos blessures, mais avec elles, et même en elles. Oui, en elles, car depuis que Jésus est mort et ressuscité par amour pour nous, Il a pris sur lui toutes nos blessures. Nous pouvons chacun recevoir pour nous personnellement cette parole d’amour inconditionnel de Dieu : « Tu es mon fils, ma fille, bien-aimé en qui j’ai mis toute ma joie ». Et c’est de cet amour inconditionnel que Jésus nous invite à nous aimer. En ce temps pascal, Juliette et sa famille d’accueil, à leur manière nous le rappellent.

Philippe de Lachapelle sur Radio Notre Dame

Ces propositions pourraient vous intéresser

Papa, mon handicap et moi
Un spectacle musical de Maxime Pawlak, qui retrace l'itinéraire d'une famille face à l'arrivée d'un enfant porteur de handicap.
En Avent avec l’OCH
Pour entrer, et rester avec vous dans l’Espérance, découvrez notre calendrier de l’Avent.
BlackFriday, Le Comptoir Religieux reverse 5% de ses bénéfices à notre fondation !
Aujourd’hui, 25 novembre 2022, jour du Black Friday, pour aller plus loin encore dans leur démarche responsable et en cette […]
Les mots comme un baume : revivez ce moment !
Le pouvoir de l'écriture sur un quotidien marqué par le handicap
Voile, sport et fragilité
La route du Rhum a permis aux mondes de la voile et du handicap de se retrouver.
L’Emploi des personnes en situation de handicap
A quand le plein emploi des personnes handicapées ?
Recrutement d’un service civique
SPOILER ALERT : En 2023, la Fondation OCH fête ses 60 ans, et on vous concocte un projet particulier 😁 […]
FACE A LA PENURIE
Si la pénurie d'énergie préoccupe les esprits, la pénurie de personnel dans le secteur des soins menace les plus fragiles
La puissance des mots
En posant les mots de la faiblesse, elles rejoignent les gens dans leur faiblesse
« J’AIME LA VIE » : la Vie, la Joie, la Toussaint
"Moi, j'ai le cerveau en forme de joie"
RECRUTEMENT : Rédacteur en chef de la revue Ombres & Lumière
 (H/F) – Plein temps ; possibilité 4/5ème. Poste basé à Paris 15e, à pourvoir avant le 1er janvier 2023. Si vous […]
Les mots comme un baume
Conférence rencontre avec Marie-Amélie Saunier et Cécile Gandon Deux auteures face au handicap Mercredi 9 novembre à 20h Marie-Amélie Saunier […]
Des lapins, cochons d’Inde et gallinacées à l’école du Sacré Cœur de Hautmont
La Fondation OCH a financé l’intervention d’une association de médiation animale au sein de l’école du Sacré Cœur à Hautmont […]
Retour en images de la Rando des pères 2022
80 pères d’une personne malade ou handicapée se sont retrouvés le samedi 08 octobre dans 08 départements de France : […]
LES GRANDS-PARENTS
"Le ciel m'est tombé sur la tête, ma fille attend un enfant handicapé"
Face au handicap, quelle créativité ?
La créativité peut dépasser le handicap
Et après moi ?
"Qui s'occupera de mon enfant handicapé ou malade, quand je ne le pourrai plus?"
Tous en Ciel démarre le 11 octobre
Un parcours pour se préparer à la Toussaint et en récolter les fruits.
Vie affective et sexuelle de son enfant : première session le 11 octobre
Le 11 octobre 2022 démarre une session (en visio ou en présentiel) de formation pour les parents visant à accompagner […]
Soin de la nature, soin des hommes
Honorer et regarder nos aînés devenus fragiles, comme cet arbre qui vieillit dignement et qui glorifie la nature par sa présence.
Paternité et fragilité
Comment les pères vivent-ils le handicap de leurs enfants ?
Accompagner la vie affective et sexuelle de son enfant
Comment accompagner notre enfant handicapé dans sa vie affective et sexuelle ?
Entrer dans la vie étudiante
2% des étudiants sont porteurs d'un handicap ou de troubles psychiques, soit un total de 40.000 étudiants.
En couple, solidaires
Jean et Léa m’ont envoyé par courriel, une photo de leur dernier week-end. Ils sont tout sourire. Et un petit […]
Conférence : maladie psychique, le chemin du rétablissement (mardi 20h35 sur KTO)
Table-ronde organisée le 6 avril dernier par la Fondation OCH, en partenariat avec le Clubhouse de Lyon et l’association Relais […]
Fratrie et handicap : casser une promesse ?
"Un jour, j’ai promis à ma mère que je prendrais ma soeur handicapée chez moi après son décès."
Ma chère Famille
Les aidants : des parents, des conjoints, des frères et sœurs d’une personne malade ou handicapée. Ils sont environ 10 millions […]
Vous avez dit communiquer ?
La communication est une lutte permanente pour Marie Océane. Son handicap l’enferme et elle veut ouvrir une porte vers les […]

Partager