S’il te plait, laisse-moi t’aider, chemin de plénitude

femme handicap mental, fragile physiquement, laisser la place à une personne âgée, handicapée
©adobestock

Pauline rentre du travail. Elle a un handicap mental et l’âge aidant, elle est de plus en plus fragile physiquement. Elle arrive dans son foyer. Elle salue les uns et les autres et se laisse tomber dans un fauteuil. Elle lâche alors cette phrase étonnante: « Dans le bus, j’ai aidé une personne à me laisser sa place ».

Le responsable du foyer est très touché par ces mots, il s’en explique dans une lettre : « Je trouve cette parole extraordinaire, – écrit-il – Les personnes qui passent par la pauvreté, l’échec, l’exclusion, à  cause de leur vulnérabilité, nous aident à leur laisser une place dans notre vie familiale, sociale, économique. Elles nous sauvent, parce qu’elles nous offrent la possibilité de nous libérer de notre égoïsme, de notre enfermement, de nos satisfactions souvent bien éphémères. Elles nous permettent de construire quelque chose de durable, une relation qui a un goût d’éternité, de l’ordre du Royaume. Elles nous permettent de faire l’expérience d’aimer et d’être aimé, nous goutons à l’amour de Dieu ».

Je ne pense pas que Pauline ait eu conscience de tout cela en aidant une personne valide à lui laisser sa place. Je ne suis pas sûr non plus que cette personne qui a consenti à lui céder sa place ait eu conscience que par ce geste, elle participait à ce mouvement de libération, de salut. Et pourtant…

Le Pape François lui-même, dans « La joie de l’Evangile » écrit : «Si je réussis à aider une seule personne à vivre mieux, cela justifie déjà le don de ma vie… Nous atteignons la plénitude quand nous brisons les murs ». Ainsi, laisser ma place à une personne âgée, handicapée, lui donner de mon temps, entrer en relation avec elle, c’est déjà l’aider à vivre mieux, c’est briser un mur. Mais si l’aide donnée est à sens unique, le risque est grand que j’en reste à la seule générosité, alors qu’il n’y a pas de vraie relation sans réciprocité. Reconnaitre que cette personne fragile m’aide à sortir de moi-même, c’est déjà faire un pas vers cette réciprocité.

« S’il te plait, laisse-moi t’aider » avait dit un jour une personne handicapée à son accompagnateur, voulant lui prêter main forte. « S’il te plait, laisse-moi t’aider », voilà ce nous pouvons entendre de toute personne vulnérable de notre entourage, âgée, handicapée, malade, exclus, sachant qu’elles ont le talent de nous aider à aider. C’est pour cela que c’est grâce à elles et avec elles que nous atteindrons cette plénitude dont parle le Pape François.

Philippe de Lachapelle sur Radio Notre Dame

Ces propositions pourraient vous intéresser

BlackFriday, Le Comptoir Religieux reverse 5% de ses bénéfices à notre fondation !
Aujourd’hui, 25 novembre 2022, jour du Black Friday, pour aller plus loin encore dans leur démarche responsable et en cette […]
Les mots comme un baume : revivez ce moment !
Le pouvoir de l'écriture sur un quotidien marqué par le handicap
Voile, sport et fragilité
La route du Rhum a permis aux mondes de la voile et du handicap de se retrouver.
L’Emploi des personnes en situation de handicap
A quand le plein emploi des personnes handicapées ?
Recrutement d’un service civique
SPOILER ALERT : En 2023, la Fondation OCH fête ses 60 ans, et on vous concocte un projet particulier 😁 […]
FACE A LA PENURIE
Si la pénurie d'énergie préoccupe les esprits, la pénurie de personnel dans le secteur des soins menace les plus fragiles
La puissance des mots
En posant les mots de la faiblesse, elles rejoignent les gens dans leur faiblesse
« J’AIME LA VIE » : la Vie, la Joie, la Toussaint
"Moi, j'ai le cerveau en forme de joie"
RECRUTEMENT : Rédacteur en chef de la revue Ombres & Lumière
 (H/F) – Plein temps ; possibilité 4/5ème. Poste basé à Paris 15e, à pourvoir avant le 1er janvier 2023. Si vous […]
Les mots comme un baume
Conférence rencontre avec Marie-Amélie Saunier et Cécile Gandon Deux auteures face au handicap Mercredi 9 novembre à 20h Marie-Amélie Saunier […]
Des lapins, cochons d’Inde et gallinacées à l’école du Sacré Cœur de Hautmont
La Fondation OCH a financé l’intervention d’une association de médiation animale au sein de l’école du Sacré Cœur à Hautmont […]
Retour en images de la Rando des pères 2022
80 pères d’une personne malade ou handicapée se sont retrouvés le samedi 08 octobre dans 08 départements de France : […]
LES GRANDS-PARENTS
"Le ciel m'est tombé sur la tête, ma fille attend un enfant handicapé"
Face au handicap, quelle créativité ?
La créativité peut dépasser le handicap
Et après moi ?
"Qui s'occupera de mon enfant handicapé ou malade, quand je ne le pourrai plus?"
Tous en Ciel démarre le 11 octobre
Un parcours pour se préparer à la Toussaint et en récolter les fruits.
Vie affective et sexuelle de son enfant : première session le 11 octobre
Le 11 octobre 2022 démarre une session (en visio ou en présentiel) de formation pour les parents visant à accompagner […]
Soin de la nature, soin des hommes
Honorer et regarder nos aînés devenus fragiles, comme cet arbre qui vieillit dignement et qui glorifie la nature par sa présence.
Paternité et fragilité
Comment les pères vivent-ils le handicap de leurs enfants ?
Accompagner la vie affective et sexuelle de son enfant
Comment accompagner notre enfant handicapé dans sa vie affective et sexuelle ?
Entrer dans la vie étudiante
2% des étudiants sont porteurs d'un handicap ou de troubles psychiques, soit un total de 40.000 étudiants.
En couple, solidaires
Jean et Léa m’ont envoyé par courriel, une photo de leur dernier week-end. Ils sont tout sourire. Et un petit […]
Conférence : maladie psychique, le chemin du rétablissement (mardi 20h35 sur KTO)
Table-ronde organisée le 6 avril dernier par la Fondation OCH, en partenariat avec le Clubhouse de Lyon et l’association Relais […]
Vieillissement des personnes handicapées mentales
La revue Ombres & Lumière consacre un dossier remarquable sur le sujet du vieillissement des personnes handicapées mentales.
Maladies mentales : SOS familles en détresse
D’une grande justesse, ce documentaire sur les troubles psychiques donne toute leur place aux aidants, tellement impactés par la maladie […]
«Le diagnostic de TDAH m’a libérée »
Marie a quatre enfants. Baudoin, son aîné, a traversé de nombreuses difficultés avant d’être diagnostiqué TDAH* il y a un […]

Partager