La lumière d’une rencontre

Femme marchant dans la neige
© iStock

« Au printemps, j’ai vécu quelque chose de bien difficile… Je perdais pied. J’ai lancé un appel au secours à l’OCH ». Victor qui parle ainsi a 27 ans. Il souffre d’une maladie évolutive. Il perd peu à peu toutes ses capacités, il traverse parfois des épisodes dépressifs. Victor est l’une des trois mille personnes qui s’adressent au service Ecoute et Conseil de l’OCH chaque année.

Les questions sont parfois très précises –« je cherche un dentiste qui sache soigner mon enfant autiste » ou encore « je cherche un foyer pour ma sœur trisomique. Il y a tellement d’informations sur internet, on est perdu » – On le devine, les réponses ne sont pas simples, ni le dentiste, ni le foyer, mais on va chercher ensemble la meilleure réponse possible.

Les questions sont parfois beaucoup plus ouvertes et complexes : « Notre fille est anorexique, sa sœur nous reproche d’en faire beaucoup trop pour elle ». Ou encore « Comment aider un ami dont la femme est handicapée depuis un accident de voiture ?  Et là, il s’agira plutôt d’un accompagnement dans la durée, pour aider les uns et les autres à trouver leur juste place.

Les demandes qui arrivent à l’OCH sont les plus diverses, tout type de maladie ou de handicap, de toutes sortes de personnes partout en France, croyantes ou non: personnes handicapées, familles, étudiants, professionnels, amis, ou encore des bénévoles qui proposent leurs services. A chacun sa réponse la plus ajustée à sa situation, comme en témoigne encore Victor : « J’ai été heureux de la réponse que j’ai reçue : l’intérêt que la personne de l’OCH m’a porté, la sincérité des mots ; elle m’a mis en lien avec un groupe de jeunes… Je me sens tellement moins seul aujourd’hui ».

Moins seul ! On le sait le handicap, la maladie psychique, isolent trop souvent. On se replie sur la blessure, par gêne, les proches se détournent, trop peu de dispositifs. Alors, accueillir, écouter, conseiller, orienter, sont les maitre-mots des personnes du service écoute et conseil de l’OCH, dans une relation personnelle, discrète, bienveillante, faite de compétence et de confiance. Des petits chemins peuvent s’ouvrir alors dans ce qui paraissait être une impasse, des petites lumières peuvent s’allumer, qui viennent éclaircir l’obscurité, une espérance peut jaillir, que l’on n’imaginait pas possible au début. « La lumière d’une rencontre » aimait dire Marie-Hélène Mathieu, fondatrice de l’OCH.

Ces propositions pourraient vous intéresser

« C’est quand je suis faible que je suis fort » – Un autre regard sur le Handicap
A l’occasion de la journée internationale du handicap (le 3 décembre prochain), Virginie et Pascale nous témoignent toutes les deux […]
UN TRESOR A PARTAGER
Plus de 3000 pèlerins venus de toute la France et la Belgique se sont retrouvés à Lourdes.
En Avent avec l’OCH
Pour entrer, et rester avec vous dans l’Espérance, découvrez notre calendrier de l’Avent.
Merci pour votre générosité !
MERCI pour votre générosité et votre soutien depuis bientôt 60 ans !
Papa, mon handicap et moi
Un spectacle musical de Maxime Pawlak, qui retrace l'itinéraire d'une famille face à l'arrivée d'un enfant porteur de handicap.
BlackFriday, Le Comptoir Religieux reverse 5% de ses bénéfices à notre fondation !
Aujourd’hui, 25 novembre 2022, jour du Black Friday, pour aller plus loin encore dans leur démarche responsable et en cette […]
Les mots comme un baume : revivez ce moment !
Le pouvoir de l'écriture sur un quotidien marqué par le handicap
Voile, sport et fragilité
La route du Rhum a permis aux mondes de la voile et du handicap de se retrouver.
L’Emploi des personnes en situation de handicap
A quand le plein emploi des personnes handicapées ?
Recrutement d’un service civique
SPOILER ALERT : En 2023, la Fondation OCH fête ses 60 ans, et on vous concocte un projet particulier 😁 […]
FACE A LA PENURIE
Si la pénurie d'énergie préoccupe les esprits, la pénurie de personnel dans le secteur des soins menace les plus fragiles
La puissance des mots
En posant les mots de la faiblesse, elles rejoignent les gens dans leur faiblesse
« J’AIME LA VIE » : la Vie, la Joie, la Toussaint
"Moi, j'ai le cerveau en forme de joie"
Les mots comme un baume
Conférence rencontre avec Marie-Amélie Saunier et Cécile Gandon Deux auteures face au handicap Mercredi 9 novembre à 20h Marie-Amélie Saunier […]
Des lapins, cochons d’Inde et gallinacées à l’école du Sacré Cœur de Hautmont
La Fondation OCH a financé l’intervention d’une association de médiation animale au sein de l’école du Sacré Cœur à Hautmont […]
Retour en images de la Rando des pères 2022
80 pères d’une personne malade ou handicapée se sont retrouvés le samedi 08 octobre dans 08 départements de France : […]
LES GRANDS-PARENTS
"Le ciel m'est tombé sur la tête, ma fille attend un enfant handicapé"
Face au handicap, quelle créativité ?
La créativité peut dépasser le handicap
Et après moi ?
"Qui s'occupera de mon enfant handicapé ou malade, quand je ne le pourrai plus?"
Tous en Ciel démarre le 11 octobre
Un parcours pour se préparer à la Toussaint et en récolter les fruits.
Vie affective et sexuelle de son enfant : première session le 11 octobre
Le 11 octobre 2022 démarre une session (en visio ou en présentiel) de formation pour les parents visant à accompagner […]
Soin de la nature, soin des hommes
Honorer et regarder nos aînés devenus fragiles, comme cet arbre qui vieillit dignement et qui glorifie la nature par sa présence.
Paternité et fragilité
Comment les pères vivent-ils le handicap de leurs enfants ?
Accompagner la vie affective et sexuelle de son enfant
Comment accompagner notre enfant handicapé dans sa vie affective et sexuelle ?
Entrer dans la vie étudiante
2% des étudiants sont porteurs d'un handicap ou de troubles psychiques, soit un total de 40.000 étudiants.
En couple, solidaires
Jean et Léa m’ont envoyé par courriel, une photo de leur dernier week-end. Ils sont tout sourire. Et un petit […]
Conférence : maladie psychique, le chemin du rétablissement (mardi 20h35 sur KTO)
Table-ronde organisée le 6 avril dernier par la Fondation OCH, en partenariat avec le Clubhouse de Lyon et l’association Relais […]
Un sport de l’attention permanent
A table, c’est le brouhaha. Les conversations entre amis vont bon train, les blagues fusent. Chacun est assis devant son […]
Assistants sexuels : le CCNE botte en touche
Dans une réponse à Sophie Cluzel – et non un avis – rendue publique le 6 octobre, le CCNE (comité […]
A Lviv, l’OCH ukrainien au secours des personnes handicapées et de leurs familles
Alors que la guerre fait rage, beaucoup d’Ukrainiens fuient vers Lviv, la grande ville de l’Ouest, encore épargnée. Parmi eux, […]

Partager