Sans soutien, épuisée par ma fille autiste et confinée, comment tenir ?

mère et fille petite fille autiste
©adobestock

Romane : Je suis maman d’une petite fille Louise autiste de 6 ans, cette période de confinement, sans soutien, est très difficile pour moi. Je me sens épuisée et ne sais comment je vais tenir…

Dans ce contexte nouveau et si particulier, qui peut nous faire passer par des émotions et pensées très contrastées, cette question est bien légitime. Que vous soyez ou non arrêtée dans une activité professionnelle, ce confinement vous fait probablement ressentir un isolement inhabituel. Il vient chambouler votre façon de vivre votre quotidien (sorties limitées à l’essentiel voire impossibles, arrêt de la plupart des visites …) et d’être en lien avec d’autres. Voici plusieurs pistes pour vivre au mieux cette période :

Fixer des routines

Tout d’abord, pour garder une bonne hygiène mentale et de vie dans la durée il peut être bon de fixer des routines qui vont jalonner votre quotidien. Elles vous donneront un rythme et vous aideront à vous sentir dans une dynamique (réveil à heure fixe, objectifs et organisation définis en début de journée). Vous pouvez aussi décider comment vous allez prendre soin de vous :

  • Spirituellement (en tenant un journal, en prenant un temps de prière ou de méditation quotidien, en contemplant tout simplement, de là où vous êtes, la nature qui continue de vivre et d’évoluer)
  • Physiquement (en veillant à votre équilibre alimentaire, à votre sommeil et en adoptant des exercices physiques qui vous conviennent, même petits)
  • Intellectuellement (par des lectures, musiques, films choisis, en démarrant ou poursuivant un apprentissage si vous avez la possibilité de le faire via internet par exemple)

Reconnaître vos émotions

Si le stress ou l’angoisse sont particulièrement présents, prenez le temps de reconnaître l’émotion qui vous habite, plutôt que de chercher à l’enfouir ou la changer. C’est le 1erpas pour mieux la gérer. Vous n’avez pas choisi cette émotion désagréable, en revanche vous pouvez décider de ce que vous allez en faire pour qu’elle ne prenne pas toute la place. Pour cela, vous pouvez simplement prendre conscience de l’environnement qui vous entoure, avec vos sens (vue, odeur, sons, toucher) et choisir une activité qui vous est agréable pour vous aider à changer d’état.

Peut-être êtes-vous aussi assaillie d’informations dont l’accumulation ou la tonalité est anxiogène : dans ce cas, décidez d’un temps pour vous informer dans la journée et du canal que vous allez utiliser pour ne pas être dépassée.

Enfin, « il n’est pas bon que l’homme soit seul », alors repérez dans votre réseau ou parmi les services d’écoute existants (et ils sont nombreux), les contacts qui « vous font du bien » et que vous pouvez appeler pour prendre des nouvelles ou pour demander un soutien. N’hésitez pas à appeler le service Ecoute et Conseil pour vous aider dans ce sens (OCH: 01 53 69 44 30).

Ces propositions pourraient vous intéresser

Papa, mon handicap et moi
Un spectacle musical de Maxime Pawlak, qui retrace l'itinéraire d'une famille face à l'arrivée d'un enfant porteur de handicap.
En Avent avec l’OCH
Pour entrer, et rester avec vous dans l’Espérance, découvrez notre calendrier de l’Avent.
BlackFriday, Le Comptoir Religieux reverse 5% de ses bénéfices à notre fondation !
Aujourd’hui, 25 novembre 2022, jour du Black Friday, pour aller plus loin encore dans leur démarche responsable et en cette […]
Les mots comme un baume : revivez ce moment !
Le pouvoir de l'écriture sur un quotidien marqué par le handicap
Voile, sport et fragilité
La route du Rhum a permis aux mondes de la voile et du handicap de se retrouver.
L’Emploi des personnes en situation de handicap
A quand le plein emploi des personnes handicapées ?
Recrutement d’un service civique
SPOILER ALERT : En 2023, la Fondation OCH fête ses 60 ans, et on vous concocte un projet particulier 😁 […]
FACE A LA PENURIE
Si la pénurie d'énergie préoccupe les esprits, la pénurie de personnel dans le secteur des soins menace les plus fragiles
La puissance des mots
En posant les mots de la faiblesse, elles rejoignent les gens dans leur faiblesse
« J’AIME LA VIE » : la Vie, la Joie, la Toussaint
"Moi, j'ai le cerveau en forme de joie"
RECRUTEMENT : Rédacteur en chef de la revue Ombres & Lumière
 (H/F) – Plein temps ; possibilité 4/5ème. Poste basé à Paris 15e, à pourvoir avant le 1er janvier 2023. Si vous […]
Les mots comme un baume
Conférence rencontre avec Marie-Amélie Saunier et Cécile Gandon Deux auteures face au handicap Mercredi 9 novembre à 20h Marie-Amélie Saunier […]
Des lapins, cochons d’Inde et gallinacées à l’école du Sacré Cœur de Hautmont
La Fondation OCH a financé l’intervention d’une association de médiation animale au sein de l’école du Sacré Cœur à Hautmont […]
Retour en images de la Rando des pères 2022
80 pères d’une personne malade ou handicapée se sont retrouvés le samedi 08 octobre dans 08 départements de France : […]
LES GRANDS-PARENTS
"Le ciel m'est tombé sur la tête, ma fille attend un enfant handicapé"
Face au handicap, quelle créativité ?
La créativité peut dépasser le handicap
Et après moi ?
"Qui s'occupera de mon enfant handicapé ou malade, quand je ne le pourrai plus?"
Tous en Ciel démarre le 11 octobre
Un parcours pour se préparer à la Toussaint et en récolter les fruits.
Vie affective et sexuelle de son enfant : première session le 11 octobre
Le 11 octobre 2022 démarre une session (en visio ou en présentiel) de formation pour les parents visant à accompagner […]
Soin de la nature, soin des hommes
Honorer et regarder nos aînés devenus fragiles, comme cet arbre qui vieillit dignement et qui glorifie la nature par sa présence.
Paternité et fragilité
Comment les pères vivent-ils le handicap de leurs enfants ?
Accompagner la vie affective et sexuelle de son enfant
Comment accompagner notre enfant handicapé dans sa vie affective et sexuelle ?
Entrer dans la vie étudiante
2% des étudiants sont porteurs d'un handicap ou de troubles psychiques, soit un total de 40.000 étudiants.
En couple, solidaires
Jean et Léa m’ont envoyé par courriel, une photo de leur dernier week-end. Ils sont tout sourire. Et un petit […]
Conférence : maladie psychique, le chemin du rétablissement (mardi 20h35 sur KTO)
Table-ronde organisée le 6 avril dernier par la Fondation OCH, en partenariat avec le Clubhouse de Lyon et l’association Relais […]
De la musique
« Aliénor, explique-nous, entends-tu la musique ? ». La question surgit au détour d’une conversation, après une danse sur un fond de […]
Partir en vacances avec une personne handicapée
Mila : J’ai fait la connaissance d’une jeune fille handicapée à un camp de vacances l’année dernière, je m’en suis beaucoup […]
Les TOC, un cycle infernal dont on sort
« Je suis à la porte… Les plaques de cuisson sont sur 0, donc bien éteintes. Je vais voir le […]

Partager