Arrêter le psy et accepter ma souffrance avec l’aide de Dieu ?

Une jeune fille seule, méditative
© Adobe Stock

Je suis perdue, j’ai rencontré un religieux cet été qui me dit que cela fait trop longtemps que je consulte un psy, qu’il faut maintenant que j’accepte simplement de porter ma croix. Quel est le plus important, le psy ou le spi ? (Aude)

Si quelqu’un peut savoir s’il vaut mieux que vous ne rencontriez plus votre psychologue, c’est vous ou le psychologue. Ce dernier peut estimer que son aide a été suffisante et que vous pouvez voler de vos propres ailes. De votre côté vous pourriez être amenée à porter le même jugement. Vous pouvez aussi, pour une raison ou pour une autre, ne plus vous sentir à l’aise avec votre psychologue et estimer nécessaire que vous en trouviez un autre.

Pendant de longues années, dans l’Eglise, beaucoup se sont méfié de la psychologie. On doit reconnaître les services qu’elle rend à chaque personne, à des collectivités, à l’humanité et donc à l’Église et aux chrétiens. Certes comme dans tous les métiers, il peut y avoir des psychologues qui n’exercent pas bien ou profitent de leur patient pour faire durer l’accompagnement mais un religieux se permettant de conseiller de remplacer le psy par le spi est un homme qui juge une science ne respectant pas son autonomie et court-circuite les réalités humaines en prétendant que le spirituel suffit. Le psychologue et le père spirituel se complètent mais doivent travailler chacun de façon autonome dans leur domaine propre. Par ailleurs je crois que déconseiller une aide psychologique à une personne tout en l’invitant à porter sa croix c’est risquer de la laisser s’enfermer dans la souffrance tout en lui laissant croire que c’est la volonté de Dieu. Aucun moyen humain authentique et possible ne doit être négligé pour soulager la souffrance.

Ces propositions pourraient vous intéresser

BlackFriday, Le Comptoir Religieux reverse 5% de ses bénéfices à notre fondation !
Aujourd’hui, 25 novembre 2022, jour du Black Friday, pour aller plus loin encore dans leur démarche responsable et en cette […]
Les mots comme un baume : revivez ce moment !
Le pouvoir de l'écriture sur un quotidien marqué par le handicap
Voile, sport et fragilité
La route du Rhum a permis aux mondes de la voile et du handicap de se retrouver.
L’Emploi des personnes en situation de handicap
A quand le plein emploi des personnes handicapées ?
Recrutement d’un service civique
SPOILER ALERT : En 2023, la Fondation OCH fête ses 60 ans, et on vous concocte un projet particulier 😁 […]
FACE A LA PENURIE
Si la pénurie d'énergie préoccupe les esprits, la pénurie de personnel dans le secteur des soins menace les plus fragiles
La puissance des mots
En posant les mots de la faiblesse, elles rejoignent les gens dans leur faiblesse
« J’AIME LA VIE » : la Vie, la Joie, la Toussaint
"Moi, j'ai le cerveau en forme de joie"
RECRUTEMENT : Rédacteur en chef de la revue Ombres & Lumière
 (H/F) – Plein temps ; possibilité 4/5ème. Poste basé à Paris 15e, à pourvoir avant le 1er janvier 2023. Si vous […]
Les mots comme un baume
Conférence rencontre avec Marie-Amélie Saunier et Cécile Gandon Deux auteures face au handicap Mercredi 9 novembre à 20h Marie-Amélie Saunier […]
Des lapins, cochons d’Inde et gallinacées à l’école du Sacré Cœur de Hautmont
La Fondation OCH a financé l’intervention d’une association de médiation animale au sein de l’école du Sacré Cœur à Hautmont […]
Retour en images de la Rando des pères 2022
80 pères d’une personne malade ou handicapée se sont retrouvés le samedi 08 octobre dans 08 départements de France : […]
LES GRANDS-PARENTS
"Le ciel m'est tombé sur la tête, ma fille attend un enfant handicapé"
Face au handicap, quelle créativité ?
La créativité peut dépasser le handicap
Et après moi ?
"Qui s'occupera de mon enfant handicapé ou malade, quand je ne le pourrai plus?"
Tous en Ciel démarre le 11 octobre
Un parcours pour se préparer à la Toussaint et en récolter les fruits.
Vie affective et sexuelle de son enfant : première session le 11 octobre
Le 11 octobre 2022 démarre une session (en visio ou en présentiel) de formation pour les parents visant à accompagner […]
Soin de la nature, soin des hommes
Honorer et regarder nos aînés devenus fragiles, comme cet arbre qui vieillit dignement et qui glorifie la nature par sa présence.
Paternité et fragilité
Comment les pères vivent-ils le handicap de leurs enfants ?
Accompagner la vie affective et sexuelle de son enfant
Comment accompagner notre enfant handicapé dans sa vie affective et sexuelle ?
Entrer dans la vie étudiante
2% des étudiants sont porteurs d'un handicap ou de troubles psychiques, soit un total de 40.000 étudiants.
En couple, solidaires
Jean et Léa m’ont envoyé par courriel, une photo de leur dernier week-end. Ils sont tout sourire. Et un petit […]
Conférence : maladie psychique, le chemin du rétablissement (mardi 20h35 sur KTO)
Table-ronde organisée le 6 avril dernier par la Fondation OCH, en partenariat avec le Clubhouse de Lyon et l’association Relais […]
« ll faut que les frères et sœurs puissent dire qu’ils en ont marre »
Sœur d’une femme IMC, Margaux Bonhomme, cinéaste, s’est inspirée de cette expérience pour réaliser son premier film, « Marche ou […]
Handicap et amour conjugal
Mon mari me reproche d’être plus disponible pour mon fils handicapé de 5 ans que pour lui, mais lui ne s’investit pas du tout auprès de notre fils.
Jérôme Lejeune, la force d’âme
Un DVD, instructif et émouvant, sur la vie et l’œuvre du découvreur de la trisomie 21 est disponible. Trois questions […]

Partager